Se faire maquiller ou le faire soi-même quand on n’a pas l’habitude ?

Et aussi un budget comparatif … par une fille qui ne se maquillait plus depuis longtemps.

Comme je me trouve très vite trop maquillée (peau de blonde mais sourcils noirs), que nous souhaitons le moins d’intervenants extérieurs possibles, et que je ne me maquille plus au quotidien, j’ai d’abord envisagé de ne pas me maquiller pour ce jour-là non plus.
Puis finalement, envie de jouer à la princesse et un peu de pression sociale aidant, j’ai décidé de me maquiller moi-même – ayant été maquillée plusieurs fois par une amie pro et me sentant, même « au plus naturel » terriblement peinturlurée, je voulais également tout maîtriser. Mais, histoire de me rassurer et de faire au mieux, j’ai pris ce que l’esthéticienne (qui travaille avec les produits Couleur Caramel, qui si j’ai bien compris peuvent mieux faire au niveau du paraben mais sont chouettes sinon, informations un peu vieilles demandant à être actualisées) appelle un cours d’auto-maquillage.

J’ai apprécié sa démarche, elle m’a demandé de venir avec mes produits, et ne m’a pas poussée (au contraire) à la consommation … n’empêche qu’il me manquait des tas de trucs.

Ce que j’avais : crème de jour, huile de soin (macadamia ou germe de blé à acheter au rayon cuisine, bio et première pression à froid, avec des huiles essentielles douces), mascara et plein de fards à paupières (avec les couleurs desquelles on peut faire un jeu de l’oie de ma tronche du lycée à mes premières années de boulot en passant par la fac) (je me sens vieille d’un coup), quelques pinceaux, un kit de rouge à lèvres.

Voilà, je me sens un peu comme ça quand on me maquille ...

Ce qui me manquait : fond de teint, poudre, blush, pinceau à blush.

Ce qui me manquait mais n’était pas indispensable mais j’ai cédé : pinceau biseauté pour que le crayon à zoeils tienne mieux.

Ce qui me manquait, que j’aurais pu faire moi-même, mais que je n’avais pas assez anticipé (ce n’est pas compliqué mais je ne teste pas une nouveauté faite maison sur ma peau à 19 jours du mariage) : un gommage.

Prix du maquillage et du cours : 136 €
Prix du maquillage de mariée : 21 €, plus 10 € par essai (au moins un), plus 41 € pour le nettoyage de peau compris dans le cours : 72 € …
Du simple au double, et pas en ma faveur, même en pensant aux produits que je vais conserver …Que je doute de réutiliser souvent (il faudra que je vois les dates de conservations de crème, pour les filer aux copines au cas où !), mais quand même une fois de temps en temps, parce que j’aime bien les compliments de l’homme qui râpe les carottes, et ceux des autres gens (le secret pour ça, c’est de pas se maquiller souvent je crois, du coup le maquillage a un petit air de fête ! Mais là, je m’entraîne …)

Je ne regrette pas, parce que je serai vraiment plus à l’aise avec un maquillage maison, et sans avoir à courir pour cela le jour J, mais au niveau financier, contrairement à ce que j’avais imaginé, c’est un mauvais calcul !

Sinon, se maquiller c’est très facile (je vous raconte si ça vous intéresse !), et j’ai une ligne de sourcils parfaite ^^ (et une peau qui a soif …)

Pour faire ses cosmétiques bio soi-même, il y a un bouquin très chouette aux éditions Terre vivante, et on m’a recommandé le site commercial d’Aroma-zone, qui propose des recettes. Et bien sûr, la catégorie dédiée sur le blog de ma sorcière préférée.

Mais c’est dans tes yeux que je me sens le mieux …

Publicités