Bagues originales : atelier du soleil fou et de la lune amoureuse

Dans mes recherches d’alliances, j’avais passé quelques heures sur ce site-atelier au nom si joli. J’avais décidé qu’il me convenait davantage d’acheter directement à un (petit) artisan qui avait une démarche intéressante même si non parfaite, que sur le net ou à une (grosse) entreprise, même avec une démarche « plus » écologique. Une question de choix, comme dit une fille que j’aime bien !

Finalement, j’ai fait (encore) autrement, mais quand même, quelques photos … et quelques noms d’alliances !

Appel de la tendresse

Chaque jour

Forge de vie

Présence du coeur

Mais aussi Caresse de cil, Éveil de nuit,  Feu intérieur, Fibre de tes yeux, Grain de folie, Grande joie, Inconditionnalité de l’amour, Magicien du printemps, Nid de l’aigle royal, Old Timer, Parfum d’automne, Petite étoile, Peuple troubadour, Source de vie, Subtile rencontre …

Et pendant ce temps, les futurs mariés choisissent les musiques pour la soirée, et casent les invités dans les bungalows …

Publicités

Les ch’tites merveilles

Lilou (the Frog) les bricoles

Lilou, qui commente de temps en temps ces pages, a ouvert un second blog dédié à ses merveilles bricolées, ou à ses merveilleuses bricoles

Je les trouve ravissantes et j’indique officiellement en ces pages que je vous assure que l’homme qui bouquine et moi ne voulons pas d’autre cadeau de mariage que les plats que vous amenez, mais que …

Si jamais vous craquez, la (future) mariée veut bien que vous craquiez sur ces p’tites merveilles !

(J’ai pas demandé son avis à Môssieur)

Les alliances

On s’est demandé, avec l’homme qui danse, si on voulait des alliances.

En fait, c’est la première démarche que nous essayons d’avoir, dans notre vie quotidienne et dans l’organisation de ce mariage : se poser la question de notre besoin, puis de notre envie. Il y a quelques années, je faisais ou j’achetais énormément de choses ni par besoin, ni par envie, mais simplement par habitude ou convenance. (D’ailleurs, je me re-pose la question des faire-part)

Il se trouve qu’après réflexion, on a vraiment envie de ce signe-là. L’homme qui danse a avancé l’idée d’une bague en bois, que j’ai suivie, enthousiaste : quelques jours auparavant, sur des sites de « mariage écolo », j’avais vu de magnifiques bagues en bois et métal.  Un vrai coup de cœur. Bois issu de forêts durables, même.

Aux États Unis.

A un milliard.

Bon. Du bois, il y en a en France (moins qu’avant, demandez au baron perché,  mais tout de même). Des gens qui ont du talent, un savoir-faire et une conscience, aussi (comme ceux-là). Je me suis donc mise à chercher des bagues en bois, créées par un artisan.

Des boutiques en ligne, j’en trouve, plein. Mais des sites de créateurs, transparents par rapport à leur pratique, non … Plusieurs fois, j’achoppe sur le même site. Les bagues sont belles, simples, mais les prix sont « à fixer », ce qui nous effraie, et l’artisan n’explique pas sa démarche en détail. Mais à force de croiser toujours ce site dans mes recherches, je finis par faire ma petite enquête, et sur un forum je finis par trouver des messages de l’artisan en question !

Celui-ci habite dans le Nord de la France, il récupère le bois des forêts par glanage, ou récupère celui des vergers après les coupes : il n’y a donc que du bois de chez lui dans son atelier (pas d’olivier donc, mais pas de transport depuis pétaouchnock non plus).  Il récupère le zinc qui orne parfois les bijoux.  Il utilise de l’huile, exceptionnellement du vernis.En 2009, il s’est même proposé de reverser un euro par bijou vendu à une asso qui replante des arbres.

Pour ce qui est du prix, l’explication nous plait également : pour chaque bague, il indique le temps passé à la faire, et propose qu’on fixe un prix en fonction de notre propre rémunération par heure, plus ce qu’on estime pouvoir ajouter pour la créativité, l’élégance du bijou … Exercice difficile que cette « valeur ajoutée », mais  intéressant ! L’idée étant pour Yvan que chacun puisse offrir ou s’offrir un bijou de créateur en accord avec ses convictions, et non avec son salaire. (Bien sûr, il se réserve le droit de refuser un prix car il ne peut travailler à perte.)

Voilà, nous sommes vraiment ravis d’avoir trouvé cet artisan, nous attendons quelques photos de notre modèle préféré (en noyer, un arbre emblématique pour nous) avant de commander. Je vous tiendrai au courant !

Son site : http://bijouxenbois.fr/

D’autres bijoux (que les alliances)

J’ai rencontré cet été des créateurs de bijoux fabuleux, Franck et Stéphanie. Leurs créations sont à la hauteur de leur démarche, humbles et magnifiques.Ces deux amoureux glanent leurs bijoux dans la nature, il s’agit de graines, de petits fruits séchés, de plumes, de coquillages … Ils utilisent du cuivre de récupération pour les monter et n’achètent que l’acier chirugical des boucles d’oreilles  (pour éviter les allergies) et le vernis bio.

J’ai vraiment été émue devant leurs bijoux, comme on peut l’être à l’instant où leur regarde une feuille ou un éclat de pomme de pin en s’étonnant de sa beauté si discrète. En mettant en avant ainsi le plus modeste, ce qu’on ne voit pas du splendide qui est sous nos yeux, Franck et Steph contribuent à mes yeux à réenchanter le monde.

Mais comme ils ne font pas de bagues, le sujet sur les alliances arrivera plus tard 😉