Un mariage sans photographe et sans regret !

Parfois, j’ai l’impression que notre choix de nous marier sans faire appel à un photographe professionnel étonne davantage encore que le principe de l’auberge espagnole !

Avant de reprendre le récit de Clara dans la catégorie « Vrais mariages », je me suis donc dit que j’allais faire un petit retour sur notre décision et ses conséquences.

Nous n’avions pas envie de faire appel à un photographe professionnel, alors que nous aimons le travail de certains, à la fois pour des raisons de budget et de convivialité (nous ne voulions que des invités à notre mariage, pas de prestataires – nous avons bien fait appel à des baby-sitters pour les bébés, mais elles étaient dans une maison au village, pas sous la guinguette).

Nous n’avons donc pas eu de photographe pro, mais trois photographes officiels amateurs, et deux photographes autoproclamées … Nous n’avons pas fait de séance pour des photos posées, que ce soit en groupe ou seul. De ces quelques heures à quelques jours passés avec nos amis venus de toute la France et au-delà, nous ne voulions pas perdre une miette !

Cela dit, j’imagine que des photos en groupe peuvent aussi être un bon moment passé ensemble, surtout si la photo n’est pas trop posée, et si des accessoires (type photobooth) s’en mêlent … Voire pour cela la série « Des photos de groupe pas chiantes », sur le blog d’Uhu. Je suis beaucoup moins convaincue par le chapelet « photo avec les parents », « photo avec les grands parents », « photo avec les potes du lycée » … qui s’éternise souvent trop à mon goût quand je suis invitée, et que nous n’avions pas envie de reproduire.

(Une fois encore, rien de ce qui et écrit ici n’est parole d’Évangile (manquerait plus que ça ;)), c’est un point de vue et une expérience. Si c’est important pour vous de faire plaisir à votre grand-mère en posant avec elle, vous avez bien raison de le faire.)

Résultat ? Nous avons de fort jolies photos, qui nous plaisent infiniment. Des photos de groupe, des photos de couple. J’en ai retravaillé certaines, merci Picasa, pour mieux rendre la lumière telle qu’elle était dans mon souvenir, recadrer, plus rarement pour gommer un petit défaut (bretelle qui tombe et dévoile celle du soutien-gorge …). C’est de la triche, ok, mais que croyez-vous que les vrais photographes fassent ?

Deux de ces photos sont encadrées chez nous (et quarante-douze chez ma môman, mais c’est pas une preuve, c’est ma môman).

Il m’arrive devant une photo que je trouve particulièrement belle, avec un côté que je ne sais qualifier autrement qu’intemporel (de ce genre-là), d’avoir un petit pincement au cœur. Il ne dure pas : je pense que si j’aime autant ce genre de photos, c’est parce que je ne suis pas dessus, et que j’ai un regard extérieur, dépassionné. Ce sont réellement de belles images, et je les aime comme telles, mais elles ne ressemblent pas à notre journée de mariage – qui était davantage un très gai foutoir.

Quelques photos de notre mariage que j’aime énormément …

Attention, celle-ci est vraiment ma favorite, mais je viens de la flouter, pour éviter que nos amis ne soient reconnaissables ! Elle est très nette en réalité. Je reconnais que l’idée de vous montrer une photo floutée pour vous prouver qu’un photographe amateur peut faire des photos réussies se mord la queue, mais j’espère que vous ressentirez ce qui s’en dégage et que vous comprendrez pourquoi elle nous plaît tant !

A la sortie de la mairie, des amis encore à l'intérieur, le gramophone sur le rebord de la fenêtre, les premières bulles soufflées par les plus rapides à sortir et qui volent partout, les touches de rouge, le bouquet offert par ma nièce qui le regarde, le livret de famille à la main de mon mari, et le baiser ...

D’autres photos, que vous connaissez déjà si vous êtes assidus sur ce blog – mais je ne vais pas vous mettre uniquement des inédites floutées !

Lors de la cérémonie laïque ... (avec une bretelle que j'aurais pu faire disparaître !)

Nous avons utilisé celle-ci pour nos faire-parts … vous ne remarquez rien ?

Croyez-moi si vous voulez, mais sur cette photo, envoyée en faire-part donc, mon beau-père se tenait à l’origine juste derrière l’homme qui sourit et moi, au centre de l’image. Après quelques manipulations de base – et pas très soignées je l’avoue – sur Picasa, il a disparu – et absolument personne ne nous a fait un retour suspicieux sur le flou derrière nous …

Aucun regret, donc : ce jour-là, pour nous, sans photographe professionnel, c’était mieux qu’avec Nous avons plein de souvenirs en tête et en photos !

Une prochaine fois, quelques conseils à distribuer aux photographes amateurs …

25 réflexions au sujet de « Un mariage sans photographe et sans regret ! »

  1. Hello, commentaire rapide juste pour dire que moi, la photo floue, je la vois nette.
    et pour le reste, tu te doutes que je ne partage pas mais j’expliquerai mieux plus tard😉
    (commentaire à retirer après usage !)

    • Merci beaucoup, tu m’as permis de rectifier le tir rapidement !

      Par contre, tu n’es pas d’accord avec moi ? Mais comment OSES-TU ? Tu veux être bannie c’est ça ? 😉

      J’attends tes explications – ou plutôt ton point de vue, même si tes billets sur le sujet sont déjà très parlants …

  2. J’adhère! J’adhère! J’adhère!
    Notre photographe officiel sera mon frère (qui fait des photos dignes d’un pro) et une amie qui fait passer un petit truc en plus dans ses photos… Le futur marié adore la photo et en prend des magnifiques mais ce jour là, il ne pourra pas se cacher derrière son appareil (ce qu’il regrette d’ailleurs!!!)

  3. C’est un choix tout à fait respectable ; l’idéal étant de toute façon d’être à l’aise avec son choix.
    Pour notre part, c’était un photographe « semi-professionnel » qu’on a fait venir, car nous ne souhaitions pas qu’un de nos invités soit « chargé » de cette tâche, et risque de profiter un peu moins du moment🙂
    Le seul conseil que je serais tenté de donner, c’est: Ne prenez pas la prestation bas-de-gamme d’un photographe professionnel (genre 300€ pour une petite séance de photos posées en famille, avec les amis… avec des frais pour chaque développement, agrandissement, etc.). Je connais des personnes qui ont fait ça et le regrettent amèrement.

  4. Allez, je prends le risque du bannissement😉

    Outre ce que j’ai montré effectivement sur mon blog, de mon point de vue, on peut se passer de photographe pro à plusieurs conditions :

    – avoir de TRES bons amateurs dans son entourage
    – que ces amateurs aient du très bon matériel (nous venons de vendre un rein pour nous acheter un reflex et si j’étais sceptique au départ il m’a suffit de prendre deux photos pour comprendre le gouffre qui sépare ce genre d’appareil d’un compact même très bon)
    – que un ou plusieurs soient désignés « photographes officiels » pour bénéficier du meilleur emplacement, pour que les autres photographes leur laisse la priorité, et soient ainsi chargés de prendre tout le monde et tous les moments forts
    – qu’on soit ok avec l’idée que ces photographes « officiels » vont moins profiter de la fête que les autres invités.

    Ma propre expérience : je dois avoir environ 1000 photos de notre mariage. je suis sûrement exigeante mais il y en a 50 pas plus. que je trouve vraiment très belles, 45 doivent être du photographe pro. Aucune photo amateure n’est d’aussi bonne qualité. Elles restent précieuses car ont un angle différent ou ont capturé un instant que le photographe n’a pas eu. le photographe est parti avant l’apéro, toutes les photos de la soirée sont soit prises au flash (pas toujours flatteur) soit sous exposées. Je présume que les photos d’église sont également difficiles à prendre sans un très bon matériel.

    Disons que le raisonnement « sur la quantité de photos prises par les invités, y’en aura bien quelques une de réussies » me semble très risqué.

    Après, dans la vie en général, on est plus ou moins sensibles aux photos, moi je sais que je reviens de vacances avec 900 photos dans l’appareil et moins de 10 que je trouve vraiment belles…

    • Si ça se fait aussi ici, je plussoie😉 (sur le fait que 90% des photos vraiment valables sont celles de notre photographe, qu’il n’y a pas toujours de photos réussies sur 20 ou 2000 photos prises).

    • Eusebe, La mariée d’à côté, vous prenez de l’avance sur un prochain article, les conseils pour que sans photographe pro, ça se passe bien🙂

      Encore une fois, se faire plaisir en engageant un photographe, pourquoi pas. par contre j’avoue que ça m’agace quand une future mariée (tu ne m’en voudras pas Eusèbe, mais les futurs époux sont discrets en ces lieux), sur un blog de mariage, annonce qu’ils ont décidé de se passer de photographe, on lui répond « tu vas le regretter » … C’est aussi très possible de ne pas le regretter, on en est la preuve vivante ! J’avais envie de partager cette expérience. Après nous n’avons pas tous le même rapport aux images ni la même exigence, et je n’inciterais personne pour qui les photos sont essentielles à se passer des services d’un pro … mais voilà, le choix du photographe pro paraît un passage obligé, et je trouve ça dommage (comme tous les passages obligés en fait !)

      Et un petit bémol à vos excellents conseils : « ces photographes « officiels » vont moins profiter de la fête que les autres invités » … Ça dépend. Si mon beau-père a été consacré photographe officiel, c’est justement parce qu’on savait que c’est sa façon de profiter d’un moment que de le photographier – on n’aurait pas voulu le priver du mariage de son fils ! Je pense que les bons photographes, ceux qui sont passionnés, sont plutôt heureux d’avoir la permission de « mitrailler ».

      • Ne pouvant accéder au blog de Mademoiselle Dentelle, je ne peux pas relire mon commentaire, je ne sais donc plus si j’ai fait une mise en garde ou si j’ai été catégorique en disant que le demoiselle allait regretter son choix. Je penche pour la première solution qui correspond plus à l’esprit dans lequel je fais mon blog et je commente en général. Mais ta réponse me fait m’interroger sur l’eventuelle posture de « je-sais-tout » du mariage que je pourrais prendre. Mon intention c’était vraiment de dire « attention, c’est risqué », alerter pour éviter une éventuelle déception, et non pas de dire « mais ça va pas, non, c’est pas du tout comme ça qu’il faut faire tu vas t’en mordre les doigts forcément ». J’essaie de partager des choses pour rendre service, pas pour juger. Après, peut être qu’involontairement j’ai été plus catégorique que je ne le crois. Je veillerai donc, parce que ta réponse m’interpelle et je t’en remercie, à formuler les choses de façon appropriée, pour éviter de sembler juger les choix des gens, voire à me taire quand on ne m’a rien demandé😉

        • Oh purée, j’ai été hyper maladroite sur ce coup ! Je n’ai pas pensé une seconde que tu pouvais croire que je pensais à toi en particulier, c’était plutôt une attitude quasi générale (attention aux photos), que j’ai vu par plein de gens, bien intentionnés mais plutôt catégoriques, sur les blogs de mariage surtout mais aussi sur les forums … Désolée pour les tournures de phrases qui prêtent à confusion :s

          Si j’avais pensé à toi, je te l’aurais dit tu sais, je ne fais pas de circonvolutions – et je n’aurais pas fait d’article sur le sujet juste parce qu’une personne se permet de dire ce qu’elle pense (ouh la méchante) d’ailleurs ! Si j’ai eu envie de partager mon expérience c’est parce qu’elle est un peu inhabituelle par rapport à l’ensemble ou presque des conseils prodigués … sans qu’elle soit d’ailleurs meilleure, elle a le mérite d’exister et je trouve utile qu’elle aie une visibilité, pour ceux qui sont tentés de faire pareil.

          Et si tu avais une posture de « je-sais-tout », je ne lirais pas ton blog ! Désolée d’avoir manqué de clarté, si tu as envie qu’on en reparle, tu as mon mail, je ne voudrais pas qu’il y ait le moindre malentendu😉

          • Je me permets d’intervenir parce que je suis la « demoiselle » (la madame maintenant, hiiiiiiii!) de l’article de mademoiselle dentelle en question. Déjà, ton commentaire était une gentille mise en garde, et qui en plus correspondait à une question que je me posais à ce moment là. (mon dieu, si toutes les photos des invitées sont ratées, je vais être trop triste ? Est-ce que je dois changer d’avis et embaucher quelqu’un au dernier moment ?)

            Ensuite, ma réaction à chaud (je suis mariée depuis 2 jours, et depuis je regarde en boucle les 1500 photos que j’ai déjà récupérées !).
            J’aurais pu écrire presque mot pour mot l’article d’envie de mai (d’ailleurs, nos invités n’ont pas arrêté de nous féliciter pour notre mariage original, mais c’est seulement parce qu’ils ne savaient pas que j’avais tout pompé sur son site !).
            Je ne regrette absolument pas notre décision de ne pas prendre de photographe. Nous ne voulions pas être en représentation, et les photos posées, ou même le fait de sourire à un parfait inconnu avec un appareil photo pendant cette journée nous aurait semblé… incongru vu l’ambiance de cette journée. J’ai fait des sourires à des tas des photographes sur des tas de photos, mais c’était à chaque fois des gens à qui j’avais envie de sourire.
            Parmi les photos de nos invités que nous avions récupérées, oui, il y a des photos ratées, mais aussi plein de photos chouettes et quelques photos superbes.
            Nous n’avions pas désigné de « photographe amateur officiel ». Je comptais sur un de mes oncles, photographe professionnel, pour en prendre quelques unes jolies, mais il a pris des photos… avec son téléphone portable ! Il n’avait même pas d’appareil ! Le cousin de mon mari (hiiiiiiiiiiiiiiii ! (désolé, je n’ai pas passé la phase euphorique encore)), passionné de photo, avait un super appareil. On lui avait dit en plaisantant, la semaine précédente, qu’il serait le photographe du mariage. Et c’est vrai que ses photos, avec un bon appareil, sont superbes, nettement au-dessus des autres. A un moment, pendant l’après-midi, on s’est éloignés de la fête 10 minutes pour se promener dans les ruelles avec lui et mon meilleur ami. Il a fait des photos de couple que je trouve superbes. Et le moment serein avec ces proches est précieux, et aurait été très différent avec un professionnel.

            Les photos que j’ai me satisfont pleinement (ça changera peut être avec le recul, mais franchement je ne pense pas).
            Pour revenir sur le « dans la vie en général, on est plus ou moins sensibles aux photos » de la mariée d’à côté, c’est vrai, mais même deux personnes très sensibles aux photos n’en attendent pas forcément la même chose.
            Les photos, c’est quelques choses de très important pour moi. J’en prends beaucoup, j’en fait développer, j’ai des albums que je regarde souvent… Mais l’important pour moi, c’est le souvenir, le moment que cela évoque, beaucoup plus que la qualité ou l’esthétique de la photo.
            Les photos de certains photographes pros sont esthétiquement sublimes, beaucoup plus, c’est sûr, que celles que mes invités m’ont offertes. Mais pour moi, le souvenir est bien moins fort et j’aurais été beaucoup moins à l’aise. DOnc oui, je pouvais sans problème me passer d’un photographe !
            Et parmi mes photos préférées, il y a celles du photobooth prises au retardateur avec mon compact pas extra !

            • Avant tout, FÉLICITATIONS, chère madame ! Très heureuse d’apprendre que ce jour était aussi joli que dans vos rêves ! J’espère que tu nous raconteras ça en détails …

              Merci pour ton commentaire qui apporte de l’eau à mon moulin, voire l’inonde, puisque toi tu attaches une grande importance aux photos ! Et que de toute évidence, tu es très heureuse du résultat … Comme toi, je trouvais qu’un photographe engagé pour l’occasion aurait été complètement incongru dans l’ambiance que nous avions ce jour-là, et je n’aurais pas été très à l’aise. Et donc j’aurais sûrement tiré une drôle de tronche sur les photos sublimes😉

              Et merci aussi de rassurer Madame next door, qui n’a pas du tout mal pris mon article (qui ne s’adressait pas à elle mais à un ensemble de réactions !) et m’a envoyé un mail (et demi) adorable !

            • Félicitations Madame !
              Le principal dans tout ça c’est que vous soyez satisfaits au final, tout en ayant suivi votre instinct et vos choix pour faire quelque chose de cohérent avec votre démarche.
              Et on attend donc la suite chez Madmoiselle Dentelle !

  5. Nous avons fait un mariage presque classique ( sauf qu’on n’a invité que qui on voulait, et qu’on a décidé de tout !). Le moment avec le photographe était un grand moment, un moment pour nous, où nous sommes partis dans Paris à deux, avec lui. Un moment hors du temps, où l’émotion de ce jour a pu s’épanouir particulièrement.
    Sur ces photos là je peux lire aujourd’hui nos espoirs et nos limites de ce temps-là.
    Dans un mariage tel que le vôtre, ce n’est bien sûr pas nécessaire😉
    Bises
    Lise

    • Je suis tentée par une séance avec un photographe pour avoir de belles photos de nous deux (ou de notre famille), mais en effet pas ce jour-là, nous aurions eu l’impression de nous priver de nos proches et de les priver de nous !
      Jolie description d’un joli moment, douce Lise.

  6. Si je me marie un jour, ce qui arrivera ou n’arrivera pas, ça dépend de nos humeurs, à Celuiquim’accompagne et moi, je pense que ce sera dur pour moi, la « photographe », de ne pas avoir l’appareil dans les mains ! Je passerai sans doute la journée à me dire que j’aurais pris ceci ou pris cela. En même temps, vivre la journée avec l’oeil photographe c’est se couper de tout (ou du moins de beaucoup, et surtout, de nous deux sur les photos, logique) donc je ne pourrais pas… En même temps, je n’ai pas à trancher la question, pas de mariage au programme ^^

      • Ah non, c’est tout ou rien, une heure ou deux se serait encore plus frustrant (Il faudrait aussi qu’on me confisque mon portable que je ne puisse pas tweeter tout ce qui me passe par la tête !)
        A la limite, je pourrais toujours emprunter un appareil ici ou là pour quelques clichés…
        Je pense surtout qu’il faudrait que je donne des consignes claires à mes « photographes désignés », que je vois avec eux à quoi je pense, ce que j’ai en tête. Je n’aime pas les clichés posés, j’aime les prises naturelles et je crois que ce que j’aimerais avoir en photos se sont les petites choses minuscules, les instants volés, tout ce que je ne verrais pas parce que je serais au centre de l’attention.
        Puis quelques belles photos de ma robe parce que si un jour il y a mariage ce sera forcément pour la robe, sinon, à quoi bon se marier ? (provocation inside, of course)

  7. Ping : Se marier avec un petit budget, c’est possible ! «

  8. Ping : Se marier avec un petit budget, c'est possible ! | The bride next doorThe bride next door

  9. Ping : Conseils pour organiser un mariage avec un tout petit budgetThe bride next door

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s