A quoi sert une robe de mariée simple ?

Je n’ai pas voulu de robe de mariée classique pour un tas de raisons que j’expliquais ici et ici.
Je précise quand même que pour les autres, je n’ai rien contre les robes de mariées, et que même je crois que j’adore ça (sur les copines pas sur les mannequins !). La dernière mariée que j’ai vue, robe assez classique mais pas trop, m’a toute émotionnée tellement elle était jolie et … « spéciale » pour un jour qui ne l’était pas moins.

Mais si j’ai expliqué pourquoi je ne voulais pas d’une robe magnifique et volumineuse et irremmetable, je n’ai pas expliqué pourquoi je voulais une robe simple.

Pourquoi porter une robe relativement simple ?

Ce qui me tenait à coeur, pendant cette journée, c’est d’être la plus naturelle possible (ce qui n’a rien d’évident quand des paparazzi, même bien intentionnés, vous mitraillent de tous côtés, et que vous êtes, forcément, et au moins à certains moments, au centre de l’attention), et de participer. Parce c’est comme ça que je prends plaisir à faire les choses, parce que c’est comme ça que je m’ouvre à la rencontre aussi, en faisant avec d’autres.

Avec la robe courte que j’ai porté jusqu’en milieu d’après-midi, j’ai pu marcher dans un chemin un peu boueux sans stresser (on guette quand même où on met les pieds, la photo le prouve), mettre mes bons gros vieux gilets des familles (et il y en avait hélas besoin) plutôt qu’une étole qui ne tient pas chaud sans que ça jure, porter des bébés sans avoir peur qu’ils me bavent ou pire dessus (ce qu’ils n’ont pas fait, d’ailleurs), passer par dessus le comptoir pour servir le champagne (j’adore jouer à la barmaid), m’asseoir par terre et m’accouder contre un mur sans l’avoir javelisé avant, serrer les gens dans mes bras, découper des gâteaux sans craindre l’explosion du chocolat, débarrasser un peu les tables. Bien sûr, je n’ai fait qu’un peu de tout ça, mais je pouvais le faire, et c’était important pour moi.

Par contre, c’était bien aussi d’avoir une robe longue, simple aussi, mais plus « sérieuse », pour la cérémonie. Il y avait quelque chose de plus solennel, et plus tard, pour le bal et la première valse des mariés surprise (on pensait démarrer avec un cercle circassien), ça permettait de masquer un peu mes faux pas (On ne sait pas du tout valser. Mais on s’est bien amusés.)

Et ça ne m’a pas empêchée de jouer au molku !

8 réflexions au sujet de « A quoi sert une robe de mariée simple ? »

  1. Radieuse comme tu l’étais, tu étais de toute façon la plus belle et au centre des attentions…Il faut bien ça hein?
    Des faux pas sur la valse? Je n’en ai pas vu, et pas à cause de la robe🙂 C’était si beau de spontanéité et de bonheur que de toute façon, on ne voyait que vos sourires et votre façon d’illuminer la salle🙂
    Bises bises🙂

  2. Floh : Toi, t’es pas objective, mais t’es choute😀

    Adeline
    : Tout jute ! En fait, c’est entre le bowling et la pétanque. Avec une quille (non numérotée), on vise soit à la volée et on marque autant de points que de quilles tombées, soit on vise une seule quille et on marque le nombre de points peints sur la quille. Le but est de marquer 50 points : si on dépasse, on retombe à 25.
    A chaque fois qu’une quille tombe, on la redresse à partir de là où elle a atterri (elles s’espacent donc au fur et à mesure du jeu).

    • Détrompe toi, c’est au moins autant un jeu d’adulte que d’enfant ! ça demande un peu d’adresse.
      Petite précision: ça se joue très bien en équipes de 2 (2 ou 3 équipes).

      Quant à la robe, nous sommes en train de prendre la même direction (robe un peu moins connoté princesse) que toi mais ce qui nous fait encore un peu hésiter c’est justement le bal et la valse lente qui va faire l’ouverture.

      Mas au fait, je croyais que ton mari était « l’homme qui danse » ; je pensais que tu étais au point toi aussi !😉

  3. Déjà, j’adore le résultat de tes mosaïques photo. Je commence à comprendre l’intérêt d’une « couleur de mariage »… Oui il serait temps…

    Une mariée ne marche pas dans un chemin boueux, c’est dangereux, on peut tomber…
    Une mariée ne met pas de bons gros vieux gilets, ça gratte*…
    Une mariée ne porte pas un bébé, ça bave et ça pleure et ce n’est pas toujours assorti aux couleurs du mariage…
    Une mariée doit boire du champagne avec modération et se faire servir comme une princesse…
    Une mariée ne pose sa robe que sur une chaise avec une housse de chaises aux couleurs de son mariage…
    Une mariée ne s’accoude pas contre un mur et ne longe pas les murs, elle marche au milieu de la foule, la tête haute et fière, en souriant pour les photos de la postérité…
    Une mariée se méfie de tout ce qui n’a pas été passé au gel hydroalcoolique (c’est plus in que la javel)…
    Une mariée ne mange pas de chocolat, c’est mal pour son régime…
    Une mariée ne débarrasse pas les tables, elle parle de centre de table et blablate sur ses escords cards…

    Que de manquements à la « bonnemariéequifaitleschosescommeilFAUT »…

    Je crois que j’ai tout dit…

    * J’adoooore les pulls tricotés par ma grand-mère…

  4. Eusèbe : Mon mari est au point pour les claquettes, et pour marcher en donnant l’impression de danser. C’est un être aérien, du coup les codes un peu figés des danses de couple ne lui conviennent pas trop. Et moi, j’ai aucun sens du rythme, mais c’est pas grave, j’aime bien danser quand même.

    Mia : Tu sais, pour les mosaïques coordonnées, y a un peu de triche … Dans la déco toute récupérée de la salle, il y avait des trucs bleus, verts … et bien, je ne les mets pas dans ces mosaïques, voilà🙂
    Par contre c’est vrai qu’un rappel d’une couleur vive, c’est assez joyeux, j’aime bien. Mais c’est surtout que je ne voulais pas être (toute) en blanc, alors le rouge, c’était assez évident.
    « Il faut » suivre les conseils de Mia et laisser tomber tous les « il faut » !

  5. Que des raisons pleines de sens et qu’IL FAUT😉 prendre en compte dans le choix de sa robe !
    Par exemple moi j’avais bien fait attention à ce que je puisse relever un pan de ma robe pour pouvoir danser sans m’empêtrer les pieds dans le tissu. Il y avait un petit élastique que je pouvais glisser à mon doigt, c’est pas grand chose, mais ça m’a bien servi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s