Robe de mariée, la suite

Mon envie d’une robe simple, qui me permette de bouger, de m’asseoir dans l’herbe, de la porter à nouveau, n’était donc plus aussi claire.

Passant par là, et sans que je lui en aie parlé, ma bonne fée témoin me propose de faire des essais de robe, pour voir quelles formes me plaisent et les transmettre à ma couturière, mais aussi (ne nie pas, j’en suis sûre !) pour m’ouvrir la possibilité d’oser.

Nous avons donc, accompagnée de deux autres amies, fait la légendaire virée « essayage de robes de mariée ». Après avoir compris que dans les grandes enseignes on prend rendez-vous, et que si quand on ne cherche pas de magasins de robes de mariées, il y en a partout, mais qu’ils disparaissent le jour où on veut y entrer, nous avons atterri dans un petit magasin qui fait des créations sur mesure et vend aussi des robes « Les mariées d’Elodie ».

Ni une ni deux, je choisi les modèles les plus simples – je les trouve ravissants -, plus quelques autres pour voir l’effet de la découpe sur moi, et je me glisse (ou plutôt je plonge) dans la robe.

Photo 001Photo 004Et là, comment dire ? Moi qui m’attendait à être toute excitée, à me trouver jolie, à partir dans un délire de princesse, et qui avait même prévenu les copines « Empêchez-moi de signer quoi que ce soit, la robe, c’est Marion qui me la fait » …

Je me suis juste sentie bizarre. Mal à l’aise. Déguisée, empotée. Jolie, si on veut, mais tellement pas moi !

Les robes me plaisaient, j’ai choisi des modèles vraiment simples, pour des robes de mariées … Et j’ai toujours trouvé mes amies fabuleuses le jour de leur mariage, dans leur robe blanche de princesse.

Tout est là, je crois : toute petite,  je ne rêvais pas d’être princesse, mais bergère. Et je n’attendais pas le prince charmant (je n’attendais pas spécialement un berger non plus, mais j’étais amoureuse d’un fils de paysan, si on va par là)

***

****

*****

Je souhaite à toutes les mariées de trouver leur robe, qu’elle soit un coup de foudre, pile faite pour elle, comme je le lis souvent.

Je vous souhaite de choisir la tenue qui vous corresponde, de ne pas vous laisser influencer par ce qui se fait ou ne se fait pas, quelque soit le milieu qui est le vôtre, mariez-vous en Scarlett O’hara, en tongs, en tailleur, en tutu, en blanc, en rouge, en noir, en soie, en papier ou en jean, en minijupe ou avec une traîne de douze cents mètres, faites-en trop, n’en faites pas assez  … Amusez-vous, soyez vous-même, un peu une autre, donnez-vous toutes les permissions.

Moi, je mettrai juste une petite robe de fête – parce que j’en ai vraiment envie.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Robe de mariée, la suite »

  1. Je ne nie pas, mais ce n’était pas mon intention première, vraiment 🙂
    Cela dit, c’est très important de « concrétiser » la chose, et c’est ainsi que tu pouvais le faire. Rester dans la théorie, c’est une chose. Mais se voir « dedans », ça aide à réaliser, pas vrai?
    Moi aussi tu sais, je n’ai jamais rêvé de la robe blanche et du mariage; je ne voulais d’ailleurs pas me marier. Et j’ai moi aussi choisi la robe la plus simple possible (faut vraiment que je te retrouve une photo). Mais la symbolique était importante, et je pense qu’il est bon que tu la gardes à l’esprit. Moi aussi je voulais la remettre, je n’ai jamais réussi. Comme d’autres te le diront ou te l’ont déjà dit, on peut avoir les intentions, la réalisation c’est autre chose, surtout sur ce point 😉
    Ne te mets pas la pression, maintenant que tu as une meilleure idée, fais, comme tu le dis, ce qui te plaît. Et pour la suite, elle viendra en temps voulu 🙂
    (Tu n’étais sûrement pas empotée, et tu étais totalement ravissante, même si ces robes n’étaient pas la finalité choisie. Et pour tout t’avouer, elles avaient beau être simples, je les trouvais déjà compliquées, il y a bien bien plus simple que ça en robes de mariée 😉 )

  2. Je suis ravie que ça se soit passé comme cela pour toi, que ça aie dissipé tes doutes , sans que pour autant tu craques sur une robe pas très écolo qui t’aurait sûrement fait te poser un million de questions.

    J’espère qu’il en sera de même pour moi, tiens ! :p
    (je fais un post là dessus dès que j’ai une minute et demie promis)

  3. Floh : Tu sais que j’aime les symboles, et c’en est déjà un d’avoir une robe unique, faite pour moi, ce jour-là. Ne t’inquiète pas 🙂 Et merci de ta présence.
    Et oui, je veux bien voir ta robe, et je veux bien aussi en essayer de plus simples (c’est vrai que les plus simples de cette boutique ne sont pas forcément les plus simples tout court), et de plus colorées, et à la fin, de faire comme je veux, même si c’est me marier en jean (mais non, je pense pas).
    Là je me dis qu’une robe dans ce style là, mais « réenchantée », me plairait bien.

    Petit poison : J’espère aussi pour toi, et puis je te souhaite de moins cogiter que moi sur les raisons pour lesquelles tout va bien 😀 (autant pour la sérénité, hein …)

  4. Ping : Le prix d’un mariage écolo, dépense par dépense « Envie de mai

  5. Salut Zelda, je découvre ce coin de ta toile par ton lapsus chez Ingrid, et je le bouquine depuis ce matin, petit bout par petit bout. C’est bon de se replonger dans cette ambiance de préparatifs si grisants, pour nous c’était en juin 2006, on a échafaudé nos plans pendant 15 mois, je me suis régalée 😉
    Pour la robe, j’ai tout essayé, tous les styles, bustier, bretelles, asymétrique, volants, dentelle, jupons et jupons et jupons… pour finalement trouver LA robe, un dos nu avec tour de cou décolleté en V, taille empire a peine soulignée de quelques strass… d’une simplicité très élégante. Du coup je me suis permis un bouquet d’orchidées dégringolant sur environ 1 m 😉
    C’est bien que tu aies fait ses essayages.
    CA va être sympa de la créer avec ta couturière !

  6. Oui, on a trouvé le modèle, l’idée, reste à choisir le tissu et surtout la couleur …
    15 mois ??? Mais on orépare quoi pendant 15 mois ? (Bon, je suis inapte à la déco, aussi …)

  7. Ping : Où trouver une robe de mariée écologique ? « Envie de mai

  8. Ping : A quoi sert une robe de mariée simple ? « Envie de mai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s